Bienvenue à Boulancourt

Site officiel de la commune de Boulancourt – 77760

Histoire de l’église

La commune de Boulancourt possède une église datant des 13ème et 16ème siècles  dont voici l’histoire :

L’ Eglise Saint Denis de BOULANCOURT

eglise 1        eglise

 

 

 

 

Bases romanes ornées d’arcatures aveugles séparées par des colonnettes, demeurent dans la partie nord. Les superstructures actuelles ont été élevées au 15ème siècle après les destructions de la guerre de cent ans.

Comme de nombreuses églises de la région, l’église Saint-Denis a d’abord été romane, c’est-à-dire du XIIe siècle. Il reste beaucoup de traces de cette église primitive : les chapelles latérales, celle de la Vierge et celle de Saint-Mesme. Trois piscines sont toujours en place mais murées à la suite de l’interdiction de leur usage par le pape Innocent III en 1212. Les plafonds de l’ancienne église étaient plats et en bois.

Des restaurations importantes eurent lieu au XVe siècle après les troubles causés par la guerre de Cent Ans. Préalablement, des gros dégâts avaient eu lieu : l’effondrement du clocher. Le chœur en a été affecté, on peut s’en rendre compte par la déformation d’une partie des voûtes. L’église n’a pas été reconstruite mais consolidée et agrandie par l’adjonction d’une sacristie située à l’avant droit de l’église. On refit aussi le plafond en bois mais cette fois-ci, il ne s’agissait plus d’un plafond plat mais d’un plafond voûté en anse de panier. Les efforts sur les murs de la nef furent tels qu’il fut nécessaire construire un contrefort à l’extrémité ouest. De nouveau, au XIXe siècle, d’importants travaux eurent lieu. Tout d’abord, la voûte de la nef en bois fut remplacée par une voûte en briques et plâtre. Le sol a été couvert de tomettes. Les fenêtres ont été redistribuées et de nombreuses petites portes condamnées. Les murs de toute l’église ont été recouverts intérieurement de plâtre, ils étaient auparavant badigeonnés en jaune.

Son clocher a été refait en 2010, pour devenir tors.

La croix au centre du village

la croix 1

Avant 1913, le clocher était arrondi en de forme de bulbe. Peut-être avait-il été précédé par une grande flèche ? En 1913, le clocher devint pyramidal. De nouveau en 2008, ce clocher menaçait de s’écrouler, et l’église a donc été fermée depuis 2005. Le conseil municipal décida de le reconstruire tors comme celui de la commune voisine Puiseaux, située à moins de 5 kilomètres. L’ancien clocher fut démonté en 2008, le nouveau construit en atelier en 2009 et en septembre 2010 le nouveau clocher a été placé, à l’aide d’une grue. Il est hexagonal, sur base carrée, il mesure 7 mètres de haut, il tourne de droite à gauche de 1/8e de tour, et est couvert d’ardoises.

Autrefois, il y avait cinq croix, en bois, en fer ou en pierre. Elles marquaient les stations des processions qui démarraient de la croix Berteau. Celle-ci se situait à l’emplacement des tours actuelles. Toutes ont disparu. Celle que l’on voit de nos jours était au milieu de l’ancien cimetière et a été placée contre un mur, rue Grande près de l’église.